créée par Harouna DERME, artiste bronzier

Harouna Dermè a choisi pour cette oeuvre de représenter une femme qui rentre du marigot.
Elle porte sur sa tête un canari et dans sa main gauche une calebasse pour puiser l’eau.
“Paco au marigot” porte un pagne et des bijoux: boucles d’oreilles et bracelet en argent, un collier en peau de chèvre.

LES GRANDES ETAPES

I – Modelage de l’objet avec de la cire
II – Moulage de l’objet en cire dans du banco
III – Récupération de la cire et coulage du bronze
IV – Casser le moule, polir et patiner

1                                   2                                   3                                 4

 

 

1 – L’ artiste utilise un morceau de cire d’abeille pour faconner l’objet.
2L’opération est entièrement manuelle.
3 Pour faciliter le travail, il faut légèrement chauffer la cire afin de la rendre plus maléable.
4 La confection de l’objet se termine par la pose d’un socle et d’un entonnoir qui permettra de récupérer la cire puis de couler le bronze.


5

5 Le résultat du modelage de l’objet en cire est impressionnant de réalisme d’autant plus que le travail a été fait à la main. Mais tout ne fait que commencer !


6                                   7                                  8                                  9

6 Il faut maintenant préparer le banco. Pour ce faire, l’artiste mélange du crottin de cheval à de la terre ocre.
7 Il pile ce mélange pour casser les petits cailloux et rendre l’ensemble bien homogène.
8 – Il recouvre entièrement la pièce de cire avec le banco ainsi obtenu et la fait sécher au soleil. Il recommence l’opération encore une fois.
9 Enfin, il recouvre encore la pièce moulée, mais cette fois-ci avec de la terre simple et humide, ceci pour s’assurer que le moule résistera bien à la cuisson

10                                 11                                12                                13

10 Harouna peut maintenant faire chauffer le moule sans crainte qu’il ne casse.
11 Il récupère la cire.
12 Il dispose d’un creuset et le remplit du métal dont il aura besoin.
13 Il prépare le feu, met le creuset dans le foyer et le recouvre de charbon.

14                                 15                                16                      17

14 Ca va chauffer !!!
15 Il faut amener le moule de banco à une température suffisante pou résister au coulage du bronze. Une amplitude thermique trop forte casserait le moule, il faudrait tout recommencer !
16 – Il faut atteindre une température d’environ 300° degrés pour fondre le métal,
17 – Ca y’est, ça fond !

18                        19                               20                       21

18Harouna coule le bronze dans le moule en banco…
19 A l’aide d’un marteau, il casse le moule de banco…
20 L’artiste au travail !
21 Il faut bien gratter pour tout enlever

22                        23                      24                                  25


22
Toujours gratter !
23 – Scier les bandes de renforcement qui ont permis de couler le bronze sur toute la pièce.
24- Eh oui, toujours gratter !
25- Maintenant, il faut commencer à polir la pièce.

26                                27                        28

26 Le polissage est presque fini.
27Ca y est, c’est fini !
28 et 29 Maintenant, Harouna va brûler la pièce avec de la paille pour la noircir légèrement.

30                                 31                           32                               33

 

30 et 31 – Voici le résultat, la pièce est bien noircie.
32 et 33 Avec du sable et du citron, il suffit maintenant de nettoyer la pièce. On appelle cette dernière étape, la patine.